Download ils ont voulu le pouvoir DVDRIP TRUEFRENCH sur uptobox, 1Fichier, uploaded

Ils Ont voulu Le pouvoir E01-E02 FiNAL
[02/02] FRENCH | PDTV

Ils Ont Voulu Le Pouvoir E01-E02 FiNAL

Ils Ont Voulu Le Pouvoir E01-E02 FiNAL

Ils Ont Voulu Le Pouvoir E01-E02 FiNAL

Origine du film : France
Durée : ~52mn/ep
Date de sortie : 2013

Ils Ont Voulu Le Pouvoir E01-E02 FiNAL

Quoi de commun entre Patrick Devedjian et Julien Dray, entre Patrick Balkany et Jean-Christophe Cambadélis ? Leurs parcours politiques sont souvent similaires. Tous ont conquis leurs postes et leurs mandats après un long travail sur le terrain. La politique, qu'ils ont souvent découvert après mai 68, est devenue leur passion et tous s'y sont consacré au point d'en devenir des professionnels.


Nom de la release : Ils.Ont.Voulu.Le.Pouvoir.E01-E02.FiNAL.DOC.FRENCH.PDTV.x264-ABiTBOL
[Multi] Ils Ont voulu Le pouvoir [E02/02] [FRENCH | PDTV]
(¯`·._.·[ Ils Ont Voulu Le Pouvoir ]·._.·´¯)

Ils.Ont.Voulu.Le.Pouvoir.E01-E02.FiNAL.DOC.FRENCH.PDTV.x264-ABiTBOL


[Multi] Ils Ont Voulu Le Pouvoir [E02/02] [FRENCH | PDTV]

[Multi] Ils Ont Voulu Le Pouvoir [E02/02] [FRENCH | PDTV]

Réalisateur(s) : Alberto Marquardt
Origine Du Media : France (LCP)
Genre : Documentaire
Durée : 52 Minutes/ épisode
Date de sortie : 2011

[Multi] Ils Ont Voulu Le Pouvoir [E02/02] [FRENCH | PDTV]

Quoi de commun entre Patrick Devedjian et Julien Dray, entre Patrick Balkany et Jean-Christophe Cambadélis ? Leurs parcours politiques sont souvent similaires. Tous ont conquis leurs postes et leurs mandats après un long travail sur le terrain. La politique, qu'ils ont souvent découvert après mai 68, est devenue leur passion et tous s'y sont consacré au point d'en devenir des professionnels.


Les imbéciles ont pris le pouvoir, et ils iront jusqu'au bout ! [MULTI]

Les imbéciles ont pris le pouvoir, et ils iront jusqu'au bout ! [MULTI]

Les imbéciles ont pris le pouvoir, et ils iront jusqu'au bout ! [MULTI]

Editeur : Ebook fr
Hébergeur : Multi

Les imbéciles ont pris le pouvoir, et ils iront jusqu'au bout ! [MULTI]

Les imbéciles vivent heureux dans un monde qu’ils dominent ! Vous en doutez ? Vous ne devriez surtout pas ! Pourquoi ? Parce que les imbéciles sont porteurs de catastrophes. Qui n’aime pas les catastrophes ? Tout le monde aime les catastrophes ! Pour preuve, Hollywood carbure à la catastrophe pour faire sonner la caisse enregistreuse. Qu’on ne nous dise surtout pas que la catastrophe ne fait pas recette ! Les écolos, avec en tête de gondole Al Gore et Yan Arthus Bertrand, vendent leurs salades sur fond de catastrophes. Disons que, dans la catastrophe, il y a plus que la catastrophe elle-même ! Il y a aussi promesse de rendements ! Nous y voilà donc, de plain-pied dans la catastrophe ! Il faut toujours une crise pour prendre conscience qu’il faut changer nos manières de considérer les choses et de vivre ensemble. Nous ne savons pas évoluer autrement que par catastrophes, et de ce point de vue, la catastrophe est salutaire. De multiples signes annoncent cette catastrophe. Nous ne savons pas les lire, les interpréter. Et pourtant, la veulerie généralisée, l’argent qui fait la loi, la télévision qui fait les opinions, le chômage massif des jeunes, les retraités à l’abandon, la multiplication des pauvres sont là. Autant de catastrophes déjà arrivées auxquelles on nous promet de remédier sans jamais le faire. On préfère disneylandiser le monde pour subvenir à l’enchantement des imbéciles.


Départ immédiat Ils ont tout quitté pour vivre sur une île paradisiaque
Départ immédiat Ils ont tout quitté pour vivre sur une île paradisiaque
D%C3%A9part+imm%C3%A9diat+Ils+ont+tout+quitt%C3%A9+pour+vivre+sur+une+%C3%AEle+paradisiaque
TVrip (French)
Ils ont fait l'Amérique - iNTEGRAL
[08/08] FRENCH | DVDRiP

Ils ont fait l'Amérique - iNTEGRAL

Ils ont fait l'Amérique - iNTEGRAL

Ils ont fait l'Amérique - iNTEGRAL

Origine du film : France
Durée : environ 44 mins par épisode (de 41 à 50 mins)
Date de sortie : 2014

Ils ont fait l'Amérique - iNTEGRAL

Dans cette superproduction, on peut retrouver les réactions d'historiens, d'économistes ou de grands noms du capitalisme américains.

Le mode docu-fiction alterné de commentaires expliquant les moments ou problèmes rendent la série dynamique et augmente le suspense.

01/08-Une nouvelle ère
Le nom du financier new-yorkais Cornelius Vanderbilt, né en 1794 et mort en 1877, est lié au transport maritime, dont il a compris l'importance très tôt. Cet homme d'affaires visionnaire et brutal lance sa carrière en faisant du cabotage entre Staten Island et New York, puis organise des lignes de vapeurs sur l'Hudson, avant d'assurer une liaison entre San Francisco et New York via l'isthme de Panama au moment de la ruée vers l'or. En 1857, alors qu'il est à la tête de la plus grosse entreprise de transport maritime du monde, il décide de se lancer dans le chemin de fer.

02/08-La fièvre de l'or noir
En 1870, le légendaire magnat du pétrole John Davidson Rockefeller, alors jeune propriétaire de 27 ans d'une raffinerie au bord de la faillite, rencontre Cornelius Vanderbilt, l'homme le plus puissant des Etats-Unis. Agé de 76 ans, ce dernier vient de réaliser que l'avenir n'est plus dans le chemin de fer mais dans le pétrole. Les deux industriels signent un accord. John D. Rockefeller hisse sa Standard Oil Company au rang d'énorme trust qui, en 1882, contrôle la plus grande partie de l'industrie pétrolière américaine.

03/08-Les meilleurs ennemis
Fils d'immigrants écossais modestes, Andrew Carnegie commence à travailler dès 12 ans dans les chemins de fer de Pennsylvanie. Il se fait remarquer par son intelligence et son ambition et devient, à 24 ans, directeur de la compagnie. Visionnaire, il comprend que l'acier est le métal de l'avenir et fait fortune en construisant voies ferrées, ponts et structures d'immeubles à travers les Etats-Unis. Son objectif est de devenir plus riche que le magnat du pétrole, John D. Rockefeller. Pour cela, il s'associe à Henry Frick, un brutal homme d'affaires.

04/08-Du sang sur les mains
Avec quelques autres riches hommes d'affaires, Andrew Carnegie fonde un club et achète une propriété en amont de la ville de Johnstown, près d'un barrage. Mal entretenu, l'ouvrage cède le 31 mai 1889, après plusieurs jours de pluie. La ville est rasée et plus de 2000 personnes sont tuées. Se sentant coupable, Carnegie finance la reconstruction et s'investit dans la philanthropie dans tout le pays.

05/08-Un nouveau rival
La révolte de ses ouvriers à l'aciérie d'Homestead et la tentative d'assassinat dont est victime son associé, le brutal Henry Frick, amènent le roi de l'acier, Andrew Carnegie, à une grosse remise en question. Le plus grand danger auquel doit faire face Carnegie s'appelle John Pierpont Morgan, alors numéro un du secteur bancaire, qui a fait fortune en rachetant des entreprises en faillite. Il a l'intuition que l'électricité a de l'avenir et finance, dans les années 1870 et 1880, les travaux d'Edison, à qui il demande de construire des centrales électriques pour éclairer New York. Mais il vise plus grand : fournir l'électricité dans tout le pays. L'invention du courant alternatif par Tesla, l'assistant d'Edison, en 1884, plus fiable que le courant continu, contrarie son projet de monopole et menace son empire.

06/08-Un marché à conquérir
Ecoeuré que le courant alternatif, l'invention de Nikola Tesla, supplante le courant continu qu'il avait mis au point, Thomas Edison se consacre à la fabrication de la première chaise électrique. En 1882, le premier essai en public ternit la réputation de l'inventeur et celle de J.P. Morgan. L'homme d'affaires n'abandonne pas pour autant son projet de bâtir un empire de l'électricité et entend remporter le contrat de la centrale hydraulique de Niagara Falls pour fournir l'électricité au nord-est des Etats-Unis.

07/08-Mainmise sur la Maison-Blanche
En 1896, à l'approche de l'élection présidentielle, le candidat démocrate William Jennings Bryan se fait l'écho de la colère du peuple américain, promettant de demander des comptes aux élites et de démanteler les trusts. Les trois titans de l'industrie américaine, J.P. Morgan, John D. Rockefeller et Andrew Carnegie, s'inquiètent et financent la campagne du candidat républicain William McKinley, acquis à leur cause. McKinley est élu et les affaires de J.P. Morgan, John D. Rockefeller et Andrew Carnegie reprennent. Le 14 septembre 1901, William McKinley, qui a été réélu, est assassiné par un ouvrier anarchiste. Le vice-président Theodore Roosevelt prend les rênes du pouvoir et s'attaque aux trusts.

08/08-Le rêve américain
A la tête des Etats-Unis de 1901 à 1909, Roosevelt poursuit sa politique anti-trust. Après l'empire du banquier et industriel J.P. Morgan, il s'attaque à la Standard Oil de John D. Rockefeller. En ce début de XXe siècle, une nouvelle génération d'hommes d'affaires voit peu à peu le jour, notamment avec l'émergence du secteur automobile. Henry Ford parvient à trouver des investisseurs pour produire la première voiture accessible au grand public : le modèle T. La mise en place de la méthode de production qu'il invente, la chaîne de montage, au début des années 1910, révolutionne l'industrie américaine en favorisant la consommation de masse. Il devient l'un des hommes d'affaires les plus riches du monde.
Ils ont fait l'Amérique - iNTEGRAL
[08/08] FRENCH | DVDRiP

Ils ont fait l'Amérique - iNTEGRAL

Ils ont fait l'Amérique - iNTEGRAL

Ils ont fait l'Amérique - iNTEGRAL

Origine du film : France
Durée : environ 44 mins par épisode (de 41 à 50 mins)
Date de sortie : 2014

Ils ont fait l'Amérique - iNTEGRAL

Dans cette superproduction, on peut retrouver les réactions d'historiens, d'économistes ou de grands noms du capitalisme américains.

Le mode docu-fiction alterné de commentaires expliquant les moments ou problèmes rendent la série dynamique et augmente le suspense.

01/08-Une nouvelle ère
Le nom du financier new-yorkais Cornelius Vanderbilt, né en 1794 et mort en 1877, est lié au transport maritime, dont il a compris l'importance très tôt. Cet homme d'affaires visionnaire et brutal lance sa carrière en faisant du cabotage entre Staten Island et New York, puis organise des lignes de vapeurs sur l'Hudson, avant d'assurer une liaison entre San Francisco et New York via l'isthme de Panama au moment de la ruée vers l'or. En 1857, alors qu'il est à la tête de la plus grosse entreprise de transport maritime du monde, il décide de se lancer dans le chemin de fer.

02/08-La fièvre de l'or noir
En 1870, le légendaire magnat du pétrole John Davidson Rockefeller, alors jeune propriétaire de 27 ans d'une raffinerie au bord de la faillite, rencontre Cornelius Vanderbilt, l'homme le plus puissant des Etats-Unis. Agé de 76 ans, ce dernier vient de réaliser que l'avenir n'est plus dans le chemin de fer mais dans le pétrole. Les deux industriels signent un accord. John D. Rockefeller hisse sa Standard Oil Company au rang d'énorme trust qui, en 1882, contrôle la plus grande partie de l'industrie pétrolière américaine.

03/08-Les meilleurs ennemis
Fils d'immigrants écossais modestes, Andrew Carnegie commence à travailler dès 12 ans dans les chemins de fer de Pennsylvanie. Il se fait remarquer par son intelligence et son ambition et devient, à 24 ans, directeur de la compagnie. Visionnaire, il comprend que l'acier est le métal de l'avenir et fait fortune en construisant voies ferrées, ponts et structures d'immeubles à travers les Etats-Unis. Son objectif est de devenir plus riche que le magnat du pétrole, John D. Rockefeller. Pour cela, il s'associe à Henry Frick, un brutal homme d'affaires.

04/08-Du sang sur les mains
Avec quelques autres riches hommes d'affaires, Andrew Carnegie fonde un club et achète une propriété en amont de la ville de Johnstown, près d'un barrage. Mal entretenu, l'ouvrage cède le 31 mai 1889, après plusieurs jours de pluie. La ville est rasée et plus de 2000 personnes sont tuées. Se sentant coupable, Carnegie finance la reconstruction et s'investit dans la philanthropie dans tout le pays.

05/08-Un nouveau rival
La révolte de ses ouvriers à l'aciérie d'Homestead et la tentative d'assassinat dont est victime son associé, le brutal Henry Frick, amènent le roi de l'acier, Andrew Carnegie, à une grosse remise en question. Le plus grand danger auquel doit faire face Carnegie s'appelle John Pierpont Morgan, alors numéro un du secteur bancaire, qui a fait fortune en rachetant des entreprises en faillite. Il a l'intuition que l'électricité a de l'avenir et finance, dans les années 1870 et 1880, les travaux d'Edison, à qui il demande de construire des centrales électriques pour éclairer New York. Mais il vise plus grand : fournir l'électricité dans tout le pays. L'invention du courant alternatif par Tesla, l'assistant d'Edison, en 1884, plus fiable que le courant continu, contrarie son projet de monopole et menace son empire.

06/08-Un marché à conquérir
Ecoeuré que le courant alternatif, l'invention de Nikola Tesla, supplante le courant continu qu'il avait mis au point, Thomas Edison se consacre à la fabrication de la première chaise électrique. En 1882, le premier essai en public ternit la réputation de l'inventeur et celle de J.P. Morgan. L'homme d'affaires n'abandonne pas pour autant son projet de bâtir un empire de l'électricité et entend remporter le contrat de la centrale hydraulique de Niagara Falls pour fournir l'électricité au nord-est des Etats-Unis.

07/08-Mainmise sur la Maison-Blanche
En 1896, à l'approche de l'élection présidentielle, le candidat démocrate William Jennings Bryan se fait l'écho de la colère du peuple américain, promettant de demander des comptes aux élites et de démanteler les trusts. Les trois titans de l'industrie américaine, J.P. Morgan, John D. Rockefeller et Andrew Carnegie, s'inquiètent et financent la campagne du candidat républicain William McKinley, acquis à leur cause. McKinley est élu et les affaires de J.P. Morgan, John D. Rockefeller et Andrew Carnegie reprennent. Le 14 septembre 1901, William McKinley, qui a été réélu, est assassiné par un ouvrier anarchiste. Le vice-président Theodore Roosevelt prend les rênes du pouvoir et s'attaque aux trusts.

08/08-Le rêve américain
A la tête des Etats-Unis de 1901 à 1909, Roosevelt poursuit sa politique anti-trust. Après l'empire du banquier et industriel J.P. Morgan, il s'attaque à la Standard Oil de John D. Rockefeller. En ce début de XXe siècle, une nouvelle génération d'hommes d'affaires voit peu à peu le jour, notamment avec l'émergence du secteur automobile. Henry Ford parvient à trouver des investisseurs pour produire la première voiture accessible au grand public : le modèle T. La mise en place de la méthode de production qu'il invente, la chaîne de montage, au début des années 1910, révolutionne l'industrie américaine en favorisant la consommation de masse. Il devient l'un des hommes d'affaires les plus riches du monde.
[MULTI] Les pouvoirs extraordinaires du corps humain [FRENCH] [720p HDTV]
. Les.Pouvoirs.Extraordinaires.Du.Corps.Humain.Face.A.La.Nature.Ils.Defient.Les.Quatre.Elements.DOC.FRENCH.720p.HDTV.x264-MiND .




[MULTI] Les pouvoirs extraordinaires du corps humain [FRENCH] [720p HDTV]




Origine : France
Titre original : Les pouvoirs extraordinaires du corps humain
Réalisation : Sophie Lambert
Nom de l'épisode : Face à la nature, ils défient les quatre éléments
Acteurs : Adriana Karembeu, Michel Cymes
Genre : Magazine de la santé



Adriana Karembeu et Michel Cymes explorent les pouvoirs extraordinaires du corps humain et éprouvent, démonstrations à l'appui, ses capacités dans diverses situations extrêmes. Après le Mont-Blanc et la Tanzanie, le duo prend la direction de l'île de La Réunion. Des canyons aux volcans, des lagons aux tunnels de lave, les deux explorateurs se confrontent aux peurs primaires les plus répandues : celle du vide, du noir ou encore du feu, à travers des expériences hors du commun, tout en observant comment leur corps réagit. Au programme, un saut en parachute, une plongée avec les baleines et de la spéléologie. Ils rencontrent également quatre personnalités qui ont repoussé les limites de leurs corps ou de leurs cerveaux à force d'entraînement.
Ils sentaient bon le sable chaud, les légionnaires
FRENCH | HDTV

Ils sentaient bon le sable chaud, les légionnaires

Ils sentaient bon le sable chaud, les légionnaires

Ils sentaient bon le sable chaud, les légionnaires

Ils sentaient bon le sable chaud, les légionnaires

Origine du film : France
Durée : 52 mn
Date de sortie : 2012

Ils sentaient bon le sable chaud, les légionnaires

Sur une narration de Philippine Leroy-Beaulieu. A travers l'histoire de la Légion étrangère, de ses héros glorieux et ses combats contestables, de ses légendes et de ses représentations, ce document revient sur les relations passionnées et ambigües de la France avec son empire colonial. Aujourd'hui, cinquante ans après la fin de la guerre d'Algérie, les Français restent embarrassés par ce passé colonial. La République voudrait tant pouvoir oublier «ce passé qui ne passe pas». Le monde a changé, mais la Légion reste à jamais figée dans les représentations des années 1930. Les hommes au képi blanc n'ont pas fini de hanter l'inconscient collectif.


Nom de la release : Il sentaient bon le sable chaud - les legionnaires [Greenthumb]
Ils Sentaient Bon Le Sable Chaud, Les Légionnaires [FRENCH | HDTV]

Ils.Sentaient.Bon.Le.Sable.Chaud.Les.Legionnaires.DOC.FRENCH.HDTV.x264-ABiTBOL

Ils Sentaient Bon Le Sable Chaud, Les Légionnaires [FRENCH | HDTV]

Sur une narration de Philippine Leroy-Beaulieu. A travers l'histoire de la Légion étrangère, de ses héros glorieux et ses combats contestables, de ses légendes et de ses représentations, ce document revient sur les relations passionnées et ambigües de la France avec son empire colonial. Aujourd'hui, cinquante ans après la fin de la guerre d'Algérie, les Français restent embarrassés par ce passé colonial. La République voudrait tant pouvoir oublier «ce passé qui ne passe pas». Le monde a changé, mais la Légion reste à jamais figée dans les représentations des années 1930. Les hommes au képi blanc n'ont pas fini de hanter l'inconscient collectif.

Origine du media : France
Durée : 52mn 16s
Année de production : 2012
Réalisation : Philippe Picard, Jérôme Lambert

Ils Sentaient Bon Le Sable Chaud, Les Légionnaires [FRENCH | HDTV]

Ils.Sentaient.Bon.Le.Sable.Chaud.Les.Legionnaires.DOC.FRENCH.HDTV.x264-ABiTBOL

Ils Sentaient Bon Le Sable Chaud, Les Légionnaires [FRENCH | HDTV]

Sur une narration de Philippine Leroy-Beaulieu. A travers l'histoire de la Légion étrangère, de ses héros glorieux et ses combats contestables, de ses légendes et de ses représentations, ce document revient sur les relations passionnées et ambigües de la France avec son empire colonial. Aujourd'hui, cinquante ans après la fin de la guerre d'Algérie, les Français restent embarrassés par ce passé colonial. La République voudrait tant pouvoir oublier «ce passé qui ne passe pas». Le monde a changé, mais la Légion reste à jamais figée dans les représentations des années 1930. Les hommes au képi blanc n'ont pas fini de hanter l'inconscient collectif.

Origine du media : France
Durée : 52mn 16s
Année de production : 2012
Réalisation : Philippe Picard, Jérôme Lambert